Deux jambes, Deux pieds, Mon oeil ...

 

Deux jambes, Deux pieds, Mon oeil ...

                                                                                                                                                     de Monique Enckell édité à l'Ecole des Loisirs

 

 

Résumé de la pièce ...

C’est le soir de Noël. « Petit homme », un SDF, a dessiné sa maison sur le trottoir. Il est fatigué, il a faim, il a froid, il ne veut plus grandir. « Gardienne des Lieux » qui entretient l’immeuble voisin, l’aperçoit et lui ordonne de déguerpir.

 Il fait le mort. Rien, ni personne, pas même des tambourins dans la nuit, pas même les forces de gendarmerie, n’auront raison de lui.

Si…une voix…celle de Demoiselle Sylvie. En tutu, dans la nuit, elle danse.

Est-ce un ange ? Est-ce une fée ?

 

Note d'intention ...

Deux jambes, deux pieds, mon œil fait partie de ces petits « bijoux » de la littérature de jeunesse : très poétique, tout en étant accessible et compréhensible du jeune public, la pièce permet aux comédiens un vrai travail sur le langage.

Très onirique, elle remet du rêve et de la poésie dans un quotidien parfois âpre – le personnage principal est SDF-

La pièce permet de jouer aux sens large avec les arts vivants : musique, corporalité – si ce n’est danse – et théâtre.

Enfin, et ce n’est pas anodin, elle remet au centre des préoccupations, une valeur humaine essentielle, l’Amour.

Un point sur la mise en scène ...

 

Nous destinons Deux jambes, Deux pieds, Mon œil, à la fois à des écoles et à des salles de spectacle. La mise en scène est adaptable. Des guirlandes lumineuses ainsi que de petits projecteurs nous permettent un travail sur la lumière. La luminosité se module au fur et à mesure des scènes. Nous sommes dans un écrin le temps de cette histoire. La lune, motif très présent dans l’histoire, est illustrée par la lumière.  Un échafaudage simule l’immeuble de la Gardienne des lieux et notamment le premier étage de Demoiselle Sylvie. Cette fée contemporaine jouera de ce balcon moderne. Elle en descendra seulement pour ramener Petit Homme à la vie. De cet échafaudage, nous envoyons tantôt de la neige, tantôt des paillettes ou des fleurs etc. sur le plateau. Cela nous permet de créer une ambiance propice à l’imaginaire et illustre ce conte de fées. Le spectateur a l’impression d’être face à un globe de neige qu’on retourne, grandeur nature. L’illustration musicale est menée en direct par une musicienne. Les sensations sont plus immédiates et plus fortes.

 

Pourquoi monter deux jambes, deux pieds, mon oeil ?

Parce que cette pièce est un bijou. Parce que ses mots tombent comme des gouttes de pluie. Parce-qu'elle fait du bien dans notre monde de brutes. Parce-qu'elle remet les vraies valeurs au centre de tout. Parce qu'elle est délicate. Parce que son auteur est une belle personne. Parce que notre équipe est chouette et belle. Que nous sommes heureux de travailler ensemble dans un but commun : offrir à notre public un moment magique. Parce qu'on a envie de la faire voyager pour saupoudrer le plus de mètres carrés possible de notre chère terre de sa bienveillance et de sa magie. 

 

L’Equipe

 

Alexandra CARTET – metteur en scène- Demoiselle Sylvie -

Alexandra cartet 06 73 18 04 84                    

Elle a mis en scène Game Over en juin 2017 à la scène Watteau à Nogent, elle met en scène Les 7 Feydeau Capitaux à Garge-les-Gonesse. La pièce est jouée à Fougères à côté de Rennes en 2014. Elle écrit et met en scène La Tarte au sourire <Dommage que t'aies pas fait gaffe à c'que tu disais, pensais ou ressentais>, pièce qu'on lui commande pour l'anniversaire d'un petit garçon de 8 ans, elle la rejoue en mars 2012 dans une école à Nogent sur Marne. Elle a été Miss White dans le spectacle d'improvisation Colors. Elle  a dernièrement joué sous la direction de Jérôme leguillier dans Aujourd’hui dimanche pièce jeune public d’Esther Ebbo sélectionnée par la ligue de l’enseignement de paris. 

Elle a également fréquenté  la comédie saint michel dans Putain de week-end, le théâtre Darius Milhaud dans Asservies de sue glover, le théâtre du nord ouest dans Face au mur de Mathieu Beurton, la scène Yves Renault dans lever de rideau chez monsieur Courteline …

Elle est chargée de cours à l’école Florent à Paris depuis 2007. Elle intervient depuis 2014 en tant que professeur d’art dramatique à la ligue de l’enseignement.

 

Celine Le Coustumer – Gardienne des lieux -

C le coustumer 2

 

Céline Le Coustumer est comédienne depuis dix ans. Au théâtre, elle joue Eschyle, Sénèque, Tchekhov, Feydeau, des auteurs contemporains comme Che Walker, Laurent Gaudé, Philippe Minyana, des créations collectives aux Festivals d’Avignon et d’Aurillac. Elle a conté et joué dans plusieurs spectacles jeune public. Elle a également animé des ateliers autour des mots, des origamis, de jeux corporels et dansés. Elle prête sa voix régulièrement, dans les documentaires « Les bandes à pieds en Haïti » et « Vu sur Terre » par exemple, pour des témoignages contre les violences sexistes, dans une méthode d’apprentissage du français... Elle vient de tourner dans le long métrage de Léa Frédeval « Les Affamés, chronique d’une jeunesse qui ne lâche rien ». Elle pratique le kung fu wushu et le tai chi, elle aime voler (en trapèze ou en parapente) et danser.

 

 

 

 

Pierre Vigie – Petit Homme –

Image4

Pierre Vigié est un jeune comédien de 28 ans. Il est sorti diplômé du Théâtre École d'Aquitaine dirigé par Pierre Débauche en 2013. Après 3 années de formation en art dramatique et comédie musicale. Suite à sa formation, il a vécu quelques années en Angleterre et a travaillé notamment avec La BBC radio 4, et suivi des stages et formations en acrobatie et cirque aérien à l'Aircraft circus de Londres et au Polichinelo Circus de Birkenhead. Il vit désormais sur Paris et travaille également avec des compagnies de théâtre de rue (Remue Menage), et de comédie musicale (Tom et la boite à chaussures). 

Matthieu Gambier 

- L’homme au tambourin & Brigadier Mal Luné-

 

Matthieu gambier 2

Après des études dans l’enseignement et de nombreux métiers dans le Nord de la France, Matthieu entre au Club Med en 2006. D’animateur pour enfants il deviendra responsable des structures jeunesse dans des clubs en Turquie, Thaïlande, Indonésie et Tunisie. C’est là que s’épanouit sa passion pour la scène. En effet, il y crée des spectacles multiculturels pour des enfants de nationalité et de langages différents. Il expérimente des formes de spectacle variées, sans avoir alors de bagage technique mais avec une grande liberté. Il est sur scène presque tous les soirs pendant 4 ans, chante, danse et joue.

Après ces quatre années au soleil, il s’installe à Paris en 2011 et commence sa formation au Cours Florent. En plus de l’enseignement de base, il étudie avec passion l’improvisation théâtrale, le chant lyrique, le jeu en anglais.

Pendant sa formation il joue déjà au théâtre et enchaîne les pièces à sa sortie de l’école: « L’intervention » de Victor Hugo, « Putain de Week-end », « Gunther Cabaret », «12 hommes en colère », « Le mariage forcé » de Molière… et plus récemment dans le théâtre jeunesse avec « Mon frère ma princesse ». Il joue aussi dans des opérettes: « Tiptoes » de Gershwin ou « Choufleuri » d’Offenbach.

Depuis 2013, Matthieu est formateur au cours Florent Jeunesse et dans le cursus de formation professionnelle où il enseigne l’improvisation théâtrale.

 

Anna Cavazza

Musicienne

Anna Cavazza est « tombée dans la marmite » toute petite… c’est certainement ce qui fait qu’elle aime autant travailler en musique avec les enfants. 
Après avoir épuisé son frère dès l’âge de 2 ans, à 14 ans elle créait avec ses amis son premier groupe d’inspiration country-rock, les Moof, pour ensuite intégrer un ensemble de musique médiévale nommé « Les Jongleurs » avec lequel elle enregistre alors un disque. Désireuse d’étudier véritablement le chant, elle se tourne vers le jazz et travaille avec la chanteuse de jazz et de gospel Francesca Oliveri, dont elle intègre le chœur gospel (« Deep River Choir »), qui enregistrera un disque aux arrangements extrêmement modernes et riches avec le pianiste Luigi Bonafede. Elle chante dans plusieurs formations jazz à Turin. Plus tard, à Paris, elle étudie encore le jazz avec Claudia Solal et approfondit l’étude de la théorie musicale et de l’harmonie. 
Devenue maman, passionnée par les enfants, l’envie de partager cet univers avec les petits s’impose comme une évidence : elle se forme pendant trois ans à l’enseignement de l’initiation musicale auprès de l’Association Marie Jaell, à Paris, et étudie la musicologie à l’Université Paris 8. Elle y découvre le plaisir du chant lyrique et entreprend des études au Conservatoire de Nogent, avec la chanteuse lyrique Danielle Chlostawa, où elle remporte un premier prix, puis le Prix de la Ville de Nogent-sur-Marne. 
Elle compose et écrit des chansons pour enfants en s’inspirant de son expérience avec eux et prépare un disque pour bientôt.
Elle joue de la guitare, des flutes et des percussions.
Elle travaille pour le musicotier depuise 2003. 

                                                                                                    A3 bdef 2pieds2jambes1oeil

 

affiche créée par l'artiste plasticienne Sandrine Gayet/mise en mots par Sébastien Claudel

 

 

 

 

 

 

Date de dernière mise à jour : Dim 10 déc 2017